Points de départ des randonnées

Cliquez sur une icône pour accéder au descriptif de la randonnée (les icônes représentent le point de départ de chaque randonnées)

Vu le nombre important de randonnées présentées sur certaines cartes, nous vous conseillons d'utiliser l'outil "pleine écran" puis de zommer sur le secteur qui vous intéresse. Le déplacement sur la carte peut se faire avec les fléches figurant sur cette dernière ou bien avec la sourie en gardant le bouton droit appuyé.

Carte générale de l'archipel

0 km, n/a

Île d'Austvågøya (17 randonnées); île de Skrova (1 randonnée)

0 km, n/a

Île de Gimsøya (3 randonnées)

0 km, n/a

Île de Vestvågøya (27 randonnées)

0 km, n/a

Île de Flakstadøya (17 randonnées)

0 km, n/a

Île de Moskenesøya (27 randonnées)

0 km, n/a

Île de Værøya (4 randonnées)

0 km, n/a

Niveaux de difficulté

facile Trail Green - facile/moyen Trail Blue - moyen Trail Yellow - moyen/difficile Trail Red - difficile Trail Black

 

A propos du niveau de difficulté des randonnées

Osons le dire, l’archipel des Lofoten n’est pas un terrain de randonnée facile ou propice à de petites balades « tranquilles » et bien balisées et cela pour deux raisons :

  • La nature du terrain (extrêmement accidenté)
  • L’absence totale d’aménagement pour la randonnée

Rando-lofoten a été créé par des randonneurs pour pallier à ce deuxième point.

Le site s’adresse uniquement à des randonneurs expérimentés ayant l’habitude de la randonnée en montagne en autonomie! Toutes les informations fournies ici (tracés gps, descriptions, cartes) sont recueillies et vérifiées régulièrement par des professionnels de la montagne, elles peuvent être utiles mais ne peuvent en aucun cas se substituer  à vos jambes, à votre tête et plus généralement à votre expérience de la montagne.

Rappelez-vous que la difficulté d’une course en montagne est une notion très subjective et qu’il n’y a pas de norme absolue en matière de classification. Si vous n’êtes pas certain de vos capacités physiques en montagne (ce qui est en général un signe d’intelligence ;-) et que vous voulez tout de même vous lancer dans l’une des randonnées que nous décrivons sur ce site, nous vous conseillons d’en choisir une de niveau « faible » ou « faible/moyen »  pour commencer et de vous faire une idée par vous même de la difficulté du terrain.

Par ailleurs, si vous voulez profiter de la nature, mais ne souhaitez pas vous y lancer seul, vous pouvez faire appel à un guide professionnel ou rejoindre l’un des nombreux circuits organisés par des agences de trekking locales ou étrangères.

La grande traversée des Lofoten du nord au sud

La grande traversée des Lofoten du nord au sud

 

Carte trek 11 jours Etape 1 Etape 2 Etape 3 Etape 4 Etape 5 Etape 6 Etape 7 Etape 8 Etape 9 Etape 10 Etape 11

Le bateau MS Fjordskyss (http://www.reinefjorden.no), qui fait la navette entre Reine, Vindstad, Kjerkfjord et Forsfjord s’arrête à nouveau, sur demande, à la centrale électrique de Forsfjord.

Il est également possible de faire la portion Vindstad/Forsfjord à pieds, vous trouverez ici le tracé GPX. Même si il ne s’agit pas vraiment d’un sentier mais plutôt d’un passage, le tracé devrait vous permettre d’atteindre Forsfjord à pieds et sans trop de difficulté.

Depuis que Rando-lofoten existe, un certain nombre de visiteurs nous font part de leur intérêt pour un itinéraire de trek permettant de traverser l’archipel d’un bout à l’autre. La traversée d’une région, du nord au sud ou d’est en ouest, permet souvent au voyageur de se fixer un objectif motivant quand il se trouve face à l’inconnu, mais au-delà du défi physique ou psychologique qu’un tel projet peut représenter, il nous semble important de ne pas perdre de vue que la marche est avant tout une affaire de découverte et de plaisir.

En mettant en place l’itinéraire que nous vous proposons ici, nous avons tenté de résoudre au mieux les contraintes suivantes :

  • Ne pas passer à côté des endroits les plus emblématiques des îles
  • Eviter au maximum les portions de route goudronnée
  • Passer le plus régulièrement possible à proximité de points de ravitaillement (magasins, stations essence) afin de vous éviter un trop gros sac à dos !

Enfin, cet itinéraire n’est pas le seul possible. Un grand nombre des randonnées proposées sur le site Rando-lofoten ne se trouvent pas directement sur le parcours de cette traversée, mais sont facilement accessibles sous forme d’extensions, si vous en avez le temps et l’envie ! La durée/distance des étapes que nous proposons ici est uniquement une suggestion basée sur un bon niveau de marche et une météo favorable, elle peut être adaptée en fonction de ces différents critères. Si vous campez, il vous sera possible de bivouaquer quasiment partout sur les îles à conditions bien sur de respecter les règles en vigueur. Pour le ravitaillement en eau il est possible partout et sur toutes les étapes, par contre vous trouverez assez peu de magasins de nourriture sur votre chemin. Nous avons noté les points de ravitaillement en nourriture sur ou à proximité de cet itinéraire (magasins, restaurants, stations essence) qui existaient en 2014. Cependant et afin d’éviter toutes déconvenues, il peut être avisé de vérifier les horaires d’ouverture de ces points de ravitaillements une fois sur place, au départ de chaque étape pour l’étape suivante.

Si vous avez des suggestions pour améliorer cet itinéraire, n’oubliez pas que Rando-lofoten est avant tout un site participatif, faites nous part de vos suggestions sur le forum ou par email.

Bonne route

MISE EN GARDE

Au risque de nous répéter une énième fois et suite aux retours de certains randonneurs, nous souhaitons insister ici sur le fait que ce trek est difficile, voire très difficile ; il faut donc être bien préparé physiquement comme mentalement avant de s’y lancer.

Il y a quelques années, lorsque nous avons commencé à mettre des tracés GPX en ligne et à décrire des parcours de randonnées sur les Lofoten, des randonneurs nous ont demandés s’il était possible de traverser l’archipel à pieds. Cette question nous a paru suffisamment intéressante pour mettre bout à bout les différentes randonnées décrites sur ce site et tenter de proposer un itinéraire réalisable permettant cette traversée. Evidement les différentes randonnées ne permettaient pas de réaliser cette traversée. Nous avons donc créé des itinéraires de jonction entre les randonnées existantes, que nous avons repérés et testés. C’est ainsi qu’est née « la grande traversée des îles Lofoten » que plusieurs centaines de randonneurs ont parcouru depuis.

Il faut donc garder à l’esprit qu’il n’y a pas de tracé officiel, ni même de sentier sur une grande partie du parcours. Il n’existe aucun balisage sur le terrain et très peu de points de repères anthropiques. Cette traversé n’est en aucun point comparable à un GR ou autre type de sentiers de grande randonnée ailleurs en Europe. Il s’agit d’un itinéraire possible (bien que difficile) matérialisé la plupart du temps uniquement par le tracé GPX que nous fournissons sur ce site.
Si vous ajoutez à cette absence de balisage (voir souvent de sentier), un terrain technique et un environnement toujours extrêmement sauvage vous devez comprendre que ce trek n’est pas à la portée de tout le monde. Vous trouverez d’ailleurs sur notre forum un certain nombre de post à ce sujet.
Si vous avez l’intention de réaliser ce trek et à moins que vous ne soyez un professionnel de la montagne, nous vous conseillons de prendre le temps d’essayer deux ou trois randonnées de niveau «moyen», puis «difficile» présentées sur le site avant de vous lancer dans l’aventure sur 11 jours ou plus.

Enfin nous n’avons pas choisi de décrire en détail chacune des étapes du trek car la plupart d’entre elles sont déjà partiellement ou totalement décrites dans la partie du site traitant des randonnées à la journée. En fait, seule l’étape n°3 (l’une des plus difficiles) n’est pas décrite en détail sur ce site. Nous vous conseillons vivement, vu l’échelle des cartes disponibles (1/50 000e) de coupler leur utilisation avec celle d’un appareil GPS et les tracés GPX fournis ici. Ce n’est pas du luxe, à condition bien sûr de savoir vous servir d’un GPS.) Enfin vous devez impérativement savoir vous servir d’une carte et disposer d’un excellent sens de l’orientation et d’une solide expérience de la marche en montagne et en autonomie pour que cette traversée reste une bonne expérience.

Pour finir, nous ne le répèterons jamais assez, connaître ses propres limites et ne pas les dépasser sont des règles vitales en montagne comme dans tout environnement à risque.

Liste des randonnées de référence pour chacune des étapes du trek *:

Etape 1 - Randonnée de Matmora
Etape 2 - Randonnée de Haugen à Svolvaer
Etape 3 - Pas de description détaillée
Etape 4 - Randonnée de Dalstinden
Etape 5 -  Randonnée Kartstaven
Etape 6 -  Randonnée Napp à Nusfjord
Etape 7 -  Randonnée Nesland à Nusfjord
Etape 8 -  Randonnée de la plage de Kvalvika
Etape 9 - Randonnée Selfjord-Kirkefjord
Etape 10 -  Randonnée de Hermanndalstinden et  Forsfjord à Vinstad 
Etape 11 – Randonnée de A i Lofoten à Stokkvika


*Attention les descriptions détaillées des randonnées ne correspondent pas exactement aux étapes du trek mais elles les recoupent au moins partiellement. Les randonnées à la journée peuvent être présentées dans le sens inverse des étapes du trek.


La traversée des lofoten en 11 étapes

160km et 9 193m de dénivelé positif

Ile d’Austvågøya

Etape n°1 – Delp/Sandsletta

Vue sur le plateau menant à Matmora

Départ : Lieu dit de Delp (N68 24.065 E14 30.171)
Arrivée : hameau de Sandsletta (N68 20.163 E14 29.907)
Distance : 12,8km 
Heures de marche : 5h 
Dénivelé + : 927m 
Bivouac : possible partout 
Terrain de Camping à proximité du point d’arrivée : Sandsletta camping (N68 20.163 E14 29.907) bon marché et bon service. 
Point(s) de ravitaillement : Sandsletta camping (Petite boutique d’appoint + restaurant). 
Note : Il est idéal de faire ses courses à Svolvaer.

12.8 km, 05:39:55

 


 

Etape n°2 – Sandsletta/Svolvaer

Haugen près de Sandsletta

Départ : hameau de Sandsletta (N68 20.163 E14 29.907)
Arrivée :
Proximité de Svolvær (N68 14.646 E14 32.094)
Distance : 13km
Heures de marche : 6h
Dénivelé + : 697m
Bivouac : possible partout
Terrain de Camping à proximité du point d’arrivée : Lofoten Feriesenter (N68 14.879 E14 32.939) prix élevés et service très moyen.
Point(s) de ravitaillement : Sandsletta camping, petite boutique d’appoint + restaurant.  Svolvær, plusieurs centres commerciaux et magasins en centre ville - N68 14.045 E14 33.690. Attention aucun ravitaillement possible sur les trois prochaines étapes.
Randonnées à proximité: Rundfjellet (accessible en mode connecté).

12.9 km, 21:50:39




 

Etape n°3 – Svolvaer/Kleppstad

Près de SvolvaerDépart : Proximité de Svolvaer (N68 14.646 E14 32.094)
Arrivée : Lieu dit de Kleppstad (N68 15.554 E14 16.666)
Distance : 17,3km
Heures de marche : 8h
Dénivelé + : 644m
Bivouac : possible partout
Terrain de Camping à proximité du point d’arrivée : Aucun
Point(s) de ravitaillement : Aucun
Randonnées à proximité:  Tjeldbergtinden (accessible en mode connecté).

17.3 km, 03:42:46

 


 
Ile de Vestvågøya

Etape n°4 – Vikjorda/Lac de Store Krenggårsvatnet

Derrière Vikjorda Départ : Hameau de Vikjorda (N68 13.631 E14 04.605)
Arrivée : Lac de Store Krenggårsvatnet (N68 11.219 E13 45.426)
Distance : 19,5km (portion de route goudronnée non incluse)
Heures de marche : 7h (portion de route goudronnée non incluse)
Dénivelé + : 1392m
Bivouac : possible partout mais une hutte bien équipée et libre d’accès se trouve à proximité du lac de Store Krenggårsvatnet (ou Store Kringlebotnsvatnet selon les cartes)
Terrain de Camping à proximité du point d’arrivée : Aucun
Point(s) de ravitaillement : Aucun
Randonnées à proximité: VikjordstindenTrolldalstinden, BlåtindenKartstaven (accessible en mode connecté).

Note : pour rejoindre le départ de cette étape vous devrez franchir 14km de route goudronnée incontournables. Dont 6,3km sur la route principal E10 et 6,5km sur la route secondaire 815. Marcher le long de la route n’ayant pas un grand intérêt nous vous conseillons de tenter le stop au moins pour la section de route E10, qui est assez passante en été et donc potentiellement dangereuse. Les 6,5km de route 815, à partir du deuxième pont, sont beaucoup moins fréquentés donc éventuellement praticables à pied.

19.6 km, 01:24:14

 



Etape n°5 - Lac de Store Krenggårsvatnet/centre ville de Leknes

Vue vers KartstavenDépart : Lac de Store Krenggårsvatnet (N68 11.219 E13 45.426)
Arrivée : Centre commercial Lofotsenteret, Leknes (N68 08.925 E13 37.078)
Distance : 11 km
Heures de marche : 3h30
Dénivelé + : 221m
Bivouac : compliqué autour de la ville de Leknes mais partout au départ du village de Napp.
Terrain de Camping à proximité du point d’arrivée : Aucun
Point(s) de ravitaillement : Ville de Leknes, dernier vrai point de ravitaillement pour les deux prochaines étapes !
Randonnées à proximité:  JustadtindenSlettheia, Guratinden (accessible en mode connecté).

Note: Cette étape est la dernière sur l’île de Vestvågøya, comme elle est relativement courte, on peut en profiter pour se ravitailler à Leknes (la grande ville des îles) et trouver un moyen de transport pour franchir la deuxième portion de route non praticable à pieds qui relie la ville de Leknes au village de Napp sur l’île de Flakstadøya. En effet, cette portion de la E10 d’une distance de 13,5km est composée d’une section de voie rapide et d’un tunnel sous marin interdit aux piétons!
Il y a deux solutions pour se rendre jusqu’au village de Napp, le stop ou le bus. Le départ du bus se situe à côté de la station essence Statoil au centre ville (N68 08.911 E13 36.783). Une fois arrivé à Napp il vous suffi de prendre la petite route de gauche et de marcher environ 800m jusqu’à la jetée qui se trouve au sud du port. Le sentier démarre au départ de la jetée (N68 07.744 E13 26.278) et vous trouverez rapidement de nombreux endroits tranquilles pour bivouaquer le long de la côte.

Note spéciale: Nous avons décidé de vous proposer un nouveau tracé pour l'étape 5. Plus précisément nous avons modifié la dernière partie de l'étape, car elle permet, bien qu'un peu plus longue en distance, d'éviter de passer à proximité des terres (non cultivées) d'un fermier qui ne supporte pas de voir passer quelques randonneurs sur son terrain. La partie du sentier qui débute au col de Hagskaret est facile et vous ménera jusqu'à la route 997 (Fygle - ramsvika).

10.6 km, 19:59:25

 



Ile de Flakstadøya

Etape n°6 – Hameau de Napp/Hameau de Nusfjord

Sordalsvatnet à mi chemin de l'étapeDépart : Parking au départ de la jetée à Napp (N68 07.744 E13 26.278)
Arrivée : Hameau de Nusfjord (N68 02.056 E13 20.891)
Distance : 17,6km
Heures de marche : 8h
Dénivelé + : 953m
Bivouac : continuer environ 800m après le village de Nusfjord, vous trouverez de nombreux coins pour bivouaquer au départ du sentier qui mène à Nesland (N68 01.765 E13 20.952).
Terrain de Camping à proximité du point d’arrivée : Aucun
Point(s) de ravitaillement : Petit magasin (prix exorbitants) dans le village de Nusfjord ouvert uniquement en saison. Un café/restaurant est également ouvert en saison près des quais (cher).
Randonnées à proximité: StornappstindenStore KlauvaHestraevaNesheia (accessible en mode connecté).

17.5 km, 15:14:56

 



Etape n°7 – Hameau de Nusfjord/Village de Ramberg

NusfjordDépart : Proximité du hameau de Nusfjord (N68 01.765 E13 20.952)
Arrivée : Proximité du village de Ramberg (N68 04.469 E13 12.468)
Distance : 19,7km
Heures de marche : 7h
Dénivelé + : 446m
Bivouac : Si vous souhaitez bivouaquer sur cette étape, sortez de Ramberg et suivez la E10 en direction de Fredvang, vous trouverez des endroits avant les ponts pour planter votre tente.
Terrain de Camping à proximité du point d’arrivée : Camping Ramberg Gjestegård (N68 05.567 E13 13.967)
Point(s) de ravitaillement : Centre commercial Bunnpris (ouvert toute l’année - N68 05.377 E13 13.692). Vous trouverez également un petit café au centre du village (Friisgården) ainsi qu’un café restaurant correct au camping de Ramberg. Attention, il n’y a pas de point de ravitaillement sur les deux étapes suivantes.
Randonnées à proximité:  Tonsåsheia (accessible en mode connecté).

Note : l’accès au village de Ramberg représente une extension d’environ 3km(aller/retour) sur l’itinéraire qui mène au sud des Lofoten, mais il constitue également  le seul point de ravitaillement pour les deux étapes suivantes, avec le petit centre commercial Bunnpris au centre du village (bon marché pour la Norvège) et bien achalandé.

19.6 km, 01:59:39





Ile de Moskenesøya


Etape n°8 – Proximité de Ramberg/Baie de Selfjord

Baie de KvalvikaDépart : Proximité du village de Ramberg (N68 04.469 E13 12.468)
Arrivée : Baie de Selfjord (N68 02.189 E13 04.309)
Distance : 17,5km
Heures de marche : 7h
Dénivelé + : 902m
Bivouac : possible partout
Terrain de Camping à proximité du point d’arrivée : Aucun
Point(s) de ravitaillement : Aucun
Randonnées à proximité:  VolandstindenMoltinden, Kitinden (accessible en mode connecté)

Note : Vous devrez franchir les ponts qui mènent à Fredvang au début de cette étape et emprunter une portion de route goudronnée sur environ 4km (ponts inclus). Cette route est en général assez peu fréquentée.

17.5 km, 08:26:39




Etape n°9 – Baie de Selfjord / Fjord de Forsfjorden

Fond du Selfjord (Lofoten - Norvège)Départ : Baie de Selfjorden (N68 02.189 E13 04.309)
Arrivée : Petite bute derrière la station électrique de Forsfjorden (N67 56.030 E12 58.770)
Distance : 11km
Heures de marche : 5h
Dénivelé + : 1165m
Bivouac : possible partout. Idéalement pour disposer d’une belle vue et d’un terrain plat et sec, vous pouvez monter jusqu’au sommet de la bute 448m (entre le lac de Krokvatnet et celui de Tennesvatnet). Ce bivouac se situe à environ 45min de marche du débarcadère de Tennesvatnet.
Terrain de Camping à proximité du point d’arrivée : Aucun
Point(s) de ravitaillement : Aucun
Randonnées à proximité:  Tverrfjellet  (accessible en mode connecté).

Note : Attention cette étape comprend une traversée du fjord de Reine en bateau de Kjerkfjorden à Forsfjorden (environ 20min). Le bateau en question ne passe qu’une fois par jour en saison, en général vers 15h00 à Kjerkfjorden. Il est important de se renseigner sur les horaires à l’avance – (www.reinefjorden.no), d’autre part l’arrêt à Forsfjorden n’est fait que sur demande expresse lors de l’embarquement.

9.1 km, n/a

1.7 km, 01:39:57

 



Etape n°10 – Bute 448 au dessus de Forsfjorden / A i Lofoten (abords du lac de Agvatnet)

Sommet de la bute au pied d'Hermanndalstinden (Lofoten - Norvège)Départ : Bute 448m derrière la station électrique de Forsfjorden (N67 56.030 E12 58.770)
Arrivée : Proximité du lac de Agvatnet (N67 53.211 E12 57.873)
Distance : 13,2km
Heures de marche : 6h
Dénivelé + : 794m
Bivouac : possible partout au bord du lac de Ågvatnet
Terrain de Camping à proximité du point d’arrivée : Aucun
Point(s) de ravitaillement : Deux superettes dans le village de Sørvågen (N67 53.392 E13 01.242 - N67 53.482 E13 01.552), ainsi qu’un café/restaurant (Maren Anna - N67 53.376 E13 01.447) sur les quais. Une petite boutique d’appoint dans le village de A i Lofoten (très cher ! - N67 52.781 E12 59.036) et un café/restaurant ouvert en saison près de la jetée.
Randonnées à proximité:  HermandalstindenStøvla, Tindstinden (accessible en mode connecté).

Note: Cette étape vous fait passer par le sommet de Munkan pour profiter du magnifique point de vue qu’offre ce dernier. Il vous est également possible, à partir de votre bivouac au point 448m, de faire un crochet en gravissant le plus haut sommet de l’île de Moskenesøya, Hermanndalstinden. Dans ce cas là il vous faudra compter environ 3h30 de plus. (Voir le topo de cette randonnée). Cette étape comporte une portion de route E10 praticable à pieds entre Sørvågen et A i Lofoten (2,5km).

 

13.2 km, 22:51:16

 


Etape n°11 – Lac de Ågvatnet / Baie de Stokkvika / village de A i Lofoten

Baie de Stokkvika au sud des îles Lofoten (Norvège)Départ : Proximité du lac de Ågvatnet – rive droite (N67 53.211 E12 57.873)
Arrivée : Proximité du village de Å-i-Lofoten (N67 52.635 E12 58.677)
Distance : 12,5km
Heures de marche : 6h
Dénivelé + : 1117m
Bivouac : possible partout
Terrain de Camping à proximité du point d’arrivée : Aucun
Point(s) de ravitaillement : A-i-Lofoten

12.3 km, 10:58:18




Comment se rendre au départ des étapes 1, 4, 6 et 11 ?

 

ATTENTION : En Norvège comme ailleurs, les horaires de bus peuvent changer en cours d’année, il est donc important de vérifier les informations que nous vous donnons ici avant de sauter dans le bus ;-)

Tous les horaires de bus peuvent être consultés sur le site 177norland.no ou par téléphone au 177 (seulement à partir de la Norvège).

 

Atteindre le départ de la 1er étape : Delp

Si vous ne souhaitez pas tenter votre chance en faisant de l’autostop vous pouvez prendre les bus de ligne suivants

 

- En dehors des périodes de vacances : du 01/02 au 19/06 (à l’exception des semaines 8 et 12) et du 22/08 au 30/01 (à l’exception de la semaine 52)

Prendre la ligne 18-749 au départ de Svolvær en direction de Liland, arêtez-vous à Jordnes Kryss (20min). Attendez là, puis prenez le bus 18-733 en direction de Laukvik et arrêtez-vous à Straumsnes Vest. Marchez jusqu’au départ de la randonnée.

Ligne 18-749
Svolvær sentrum / Jordnes kryss

Ligne 18-733
Jordnes kryss / Straumsnes vest

 

- Vacances d’été : du 20/06 au 21/08 (du lundi au vendredi)

Prendre la ligne 18-733 (Laukvik-Fiskebøl-Svolvær) au départ de Svolvær et demandez d’être déposé au lieu dit de Delp (entre les arrêts de Vatenfjord et Laukvik).

Ligne 18-733
Svolvær sentrum / Delp

 

Atteindre le départ de la 4ème étape : Vikjorda

Là encore, si vous préférez le bus de ligne au stop, prendre les bus suivants à partir de Svolvaer.

 

- En dehors des périodes de vacances : du 01/02 au 19/06 (à l’exception des semaines 8 et 12) et du 22/08 au 30/01 (à l’exception de la semaine 52)

1) Si vous êtes prêt à marcher sur une portion de route goudronnée (de Sundklakk à Vikjorda), prenez la ligne 18-741 qui part de Svolvær sentrum en direction de Leknes et demandez à être déposé après le pont de Sundklall, puis marchez le long de la route 815 jusqu’au hameau de Vikjorda.

Ligne 18-741 (Hiver - Automne)
Svolvær sentrum / Sundklall

2) Si vous souhaitez vous rendre en bus jusqu’au hameau de Vikjorda il faut obligatoirement passer par Leknes.

Prendre la ligne 18-741 jusqu’à Leknes puis la ligne 18-763 de Leknes jusqu’à Vikjorda. Vous avez 1h40 d’attente à Leknes, qui vous permettra de faire des courses.

Ligne 18-741 (Hiver - Automne)
Svolvær sentrum / Leknes sentrum  (1h40 d’attente pour le prochain bus)
 
Ligne 18-763
Leknes sentrum / Vikjorda

 

- Vacances d’été : du 20/06 au 21/08

1) Si vous êtes prêt à marcher sur une portion de route goudronnée (de Sundklakk à Vikjorda), prendre la ligne 18-741 à partir de Svolvær sentrum en direction de Leknes et demandez à être déposé après le pont de Sundklakk.

Ligne 18-741
Svolvær sentrum / Sundklall


2) Si vous souhaitez vous rendre en bus jusqu’au hameau de Vikjorda il faut obligatoirement passer par Leknes.

Prendre la ligne 18-741 jusqu’à Leknes puis la ligne 18-763 de Leknes jusqu’à Vikjorda. Vous avez 1h15 d’attente à Leknes, qui vous permettra de faire des courses.

Ligne 18-741
Svolvær sentrum / Leknes sentrum

Ligne 18-763
Leknes sentrum / Vikjorda : 09h01, 15h08 (pas de bus le week-end)

 

Atteindre le départ de la 6ème  étape : Napp (à partir de Leknes)

Là encore, si vous préférez le bus au stop, prendre les bus suivants à partir de Leknes. Attention cette étape comprend un tunnel sous marin et elle ne peut pas être fait à pied. Prendre la ligne 18-742 ou 23-760 en direction de Å-i-Lofoten et descendre à Napp Ost.

 

- En dehors des périodes de vacances : du 01/02 au 19/06 (à l’exception des semaines 8 et 12) et du 22/08 au 30/01 (à l’exception de la semaine 52)

Ligne 18-742
Leknes sentrum / Napp Ost

Ligne 23-760
Leknes sentrum / Napp Ost

 

- Vacances d’été : du 20/06 au 21/08

Ligne 18-742
Leknes sentrum / Napp Ost

Ligne 23-760
Leknes sentrum / Napp Ost

 

Repartir des Lofoten à la fin de la 11ème étape : Å-i-Lofoten

Rejoindre le ferry à Moskenes :


Vous pouvez marcher (le long de la route) ou prendre le bus 18-742 en direction de Leknes.

Rejoindre Leknes :

Ligne 18-742
Å-i-Lofoten / Leknes sentrum

Trek sportif au sud des îles Lofoten

Trek sportif au sud des îles Lofoten

 

Trek de 4 jours au sud des îles Lofoten - Rando-Lofoten

 

3 ou 4 jours – Départ : Sørvågen / arrivée : Reine
Distance totale : 39km, dénivelé +/- 3600m, altitude maximum 1029m
Saison : juillet, août et septembre

 

Ce trek très sportif est un condensé des plus beaux sommets de l’île de Moskenesøya. Il s’adresse aux personnes qui n’ont pas le temps de se lancer dans des treks plus longs, tel que celui de la grande traversée des Lofoten, mais qui souhaitent se dépenser physiquement dans des paysages de haute-montage. Il est nécessaire d’avoir une expérience de la montagne et un bon sens de l’orientation, car au-delà du dénivelé et des distances à parcourir, la plupart du parcours s’effectue hors sentier, dans un terrain sauvage et accidenté.
Bien qu’il soit préférable de faire ce trek en 4 jours pour profiter au mieux des endroits traversées, il est possible, si vous êtes pressés, de rejoindre le village de Reine dans l’après-midi du jour 3. Pour cela il vous faudra arriver à Vindstad avant le départ du dernier ferry à 15h25 (voir horaires ici). Cependant, la plage de Bunes étant un magnifique spot pour bivouaquer et admirer le soleil de minuit, nous pensons qu’il est préférable de prendre son temps et de passer la troisième nuit dans cet endroit superbe…

NOTE: Il n'y a aucun point de ravitaillement audelà de Sorvagen, il vous faut donc démarer ce trek avec 3 à 4 jours de vivres (ou une bonne canne à pêche ;-)

Parcours complet du trek (carte ci-dessous)

38.5 km, 04:45:13

Etape n°1 – De Sørvågen au lac de Krokvatnet

Ne vous fiez pas à la distance de cette étape qui passe par le sommet de Støvla: c’est avec l’étape n°2 la plus difficile du parcours. Elle ne doit être envisagée que si la neige a totalement disparu du sommet. Certains passages de l’ascension se font sur les pentes très en devers qui surplombent le lac de Fjerddalsvatnet et quand il y a de la neige, le passage peut s’avérer dangereux voir impossible. L’ascension vers le sommet, ainsi que la redescente vers le lac se fait à travers des pierriers et un terrain accidenté où l’usage d’un GPS peut être nécessaire. Mais quelle récompense lorsque l’on atteint le sommet encore peu fréquenté de Støvla et son panorama à 360°  sur le sud de l’archipel! En redescendant, vous trouverez plusieurs endroits pour bivouaquer entre les lacs de Krokvatnet et Tennesvatnet. Le point proposé ici est un petit promontoire arrondi qui offre une belle vue sur le fjord de Forsfjorden. De là vous serez à pied d’œuvre pour gravir le sommet de Hermanndalstinden le lendemain matin.

Vue du sommet de Stovla (Rando-lofoten.net)

Départ : Sørvågen (N67° 53.474’ E13° 00.608’)
Arrivée : butte 440m entre les lacs de Krokvatnet et Tennesvatnet (N67°56.013’ E12°58.738’)
Distance : 11km
Temps de parcours : 6 à 7h de marche
Dénivelé : +1276m/-789m
Altitude max : 824m
Bivouac : possible partout 
Point(s) d'eaut : tout au long de la randonnée
Point(s) de ravitaillement : Sørvågen (Joker, Matkroken)
Note : certains passages sont dangereux si enneigés (sentier praticable à partir du mois de juillet en général). GPS très utile surtout dans la redescente vers les lacs.
Autre rando : Tindstinden, Munkan

10.8 km, 06:21:47


Etape n°2 – Sommet de Hermannsdalstinden (1029m) et vallée de Hermannsdalsvatnet

Cette étape est la plus longue et la plus extraordinaire en terme de paysages traversés. Vous atteindrez successivement le plus haut sommet de l’île de Moskenesøya (Hermannsdalstinden – 1029m), puis une vallée sauvage et difficile d’accès qui rejoint la côte ouest de l’île. De même que pour le sommet de Støvla, il n’est pas conseillé de s’aventurer sur le sommet de Hermanndalstinden si ce dernier est encore recouvert de neige (risque d’avalanches et de chutes de pierres). Il est important de bien gérer son effort durant cette étape, car une fois atteint le premier sommet, le chemin à parcourir est encore long. La redescente vers le fjord de Forsfjorden et le sentier qui longe ce dernier ne sont pas de tout repos et il vous reste encore un deuxième col à franchir (500m de dénivelé) pour atteindre la vallée de Hermannsdalen. En longeant le lac d’Hermannsdalsvatnet vous atteindrez une zone de prairie entre le lac et la mer sur laquelle il est idéal d’établir son bivouac, en particulier sur la butte de Sandhågen au sud. Si la mer est difficile d’accès à cet endroit le grand lac d’Hermannsdalsvaten offre de nombreuses possibilités pour la baignade et la pêche.

Randonneur au sommet de Hermannsdalstinden (Rando-lofoten.net)

Départ : butte 440m entre les lacs de Krokvatnet et Tennesvatnet (N67° 56.013’ E12° 58.738’)
Arrivée : butte de Sandhågen (N67° 57.363’ E12° 54.475’)
Distance : 15,2km
Temps de parcours : 7 à 8h de marche
Dénivelé : + 1493m/-1918m
Altitude max : 1029m
Bivouac : possible partout 
Point(s) d'eaut : tout au long de la randonnée
Point(s) de ravitaillement : aucun
Note : passages près du vide durant l’ascension du sommet de Hermannsdalstinden (éviter  cette ascension si le sommet est encore enneigé). Le sentier entre Forsfjord et  Vindstad est étroit et scabreux par endroits, spécialement si vous êtes lourdement chargés.
Autre rando : aucune

15.1 km, 22:26:25


Etape n°3 – De Hermannsdalsvatnet à la plage de Bunes

Cette étape, plus facile et plus courte que les deux premières, vous mène jusqu’à la célèbre plage de Bunes (ou Buneset) qui fait face à la mer de Norvège. Dans un premier temps il vous faut sortir de la vallée par le même sentier pris à l’aller, jusqu’au col qui surplombe Vindstad et Forsfjorden. Ensuite, vous prendrez un petit sentier qui contourne le sommet de Håtinden par le nord et redescend sur la petite route qui relie Vindstad au fond du fjord de Bunesfjorden. En été, le parcours de Vindstad à la plage de Bunes est très fréquenté, car ce parcours est facile. Vous ne devriez donc pas être seul sur cette partie-là de la randonnée. Malgré cette relative affluence, l’endroit vaut la peine d’être découvert et la plage est un très bon endroit pour bivouaquer. Si vous ne souhaitez pas passer la nuit sur la plage de Bunes mais que vous avez décidé de retourner directement à Reine par le ferry, gardez à l’esprit que le dernier ferry de la journée part à 15h25 et qu’il vous faudra être sur place une vingtaine de minutes en avance si vous voulez être sûr d’embarquer (la capacité du bateau est limitée).

Ferme abandonnée dans la vallée d'Hermannsdalen (Rando-lofoten.net)

Départ : Cap de Hermannsdalvatnet (N67° 57.363’ E12° 54.475’)
Arrivée : Plage de Bunes (N67° 58.674’ E12° 57.675’)
Distance : 9km
Temps de parcours : 3h30 de marche
Dénivelé : +658m/-666m
Altitude max : 494m
Bivouac : possible partout et en particulier sur la plage de Bunes (Buneset)
Point(s) d'eaut : première partie de la randonnée et à Vindstad
Point(s) de ravitaillement : aucun
Note : néant
Autre rando : Brunakseltinden

8.8 km, 11:35:51


Etape n°4 (si  vous avez opté pour 4 jours) – Plage de Bunes – Reine (Ferry à partir de Vindstad)

La dernière étape est extrêmement courte, elle vous ramène jusqu’à l’embarcadère du ferry à Vindstad où vous pourrez prendre l’une des navettes qui rejoint le village de Reine de l’autre côté du fjord (voir les horaires du ferry).

Sentier menant à la plage de Bunes (Rando-lofoten.net)

Départ : plage de Bunes (N67° 58.674’ E12° 57.675’)
Arrivée : quai de Vindstad (N67° 57.477' E13° 00.223')
Distance : 3,2 km
Temps de parcours : 45min de marche
Dénivelé +/- : 100 m
Altitude max : 76 m
Bivouac : pas de possibilité dans le village de Reine
Point(s) d'eaut : à Vindstad
Point(s) de ravitaillement : Reine (Coop Marked ou station service Circle K)
Note : arriver à l’avance pour le ferry si vous êtes en haute saison
Autre rando : Reinebringen, Veinestinden

3.2 km, 12:37:10


 

Horaires de ferry Vindstad/Reine

Le format .GPX

Comment utiliser nos tracés GPX ?

Comme vous l’avez sans doute remarqué, nous fournissons, pour chacune des randonnées présentées sur ce site, un fichier .GPX sous la forme suivant: nom_de_la_randonnée.gpx (ex : matmora.gpx).
Ces fichiers, téléchargeables librement, contiennent le tracé précis de notre progression sur le terrain. Les fichiers sont crées à l’aide d’un appareil récepteur GPS (ici, le modèle Garmin – GPSMAP 64st) qui mémorise notre position géographique, une fois toutes les secondes, au cours du parcours. Les points ainsi répertoriés forment un tracé. Une fois converti au format .GPX, ce tracé peut-être visualisé sur n’importe quel appareil (GPS, Smartphone, tablette, ordinateur de bureau) disposant d’un logiciel approprié.

Si vous souhaitez utiliser ce tracé lors de votre randonnée, il faudra que l’appareil utilisé pour visualiser le tracé, en plus d’être équipé d’un logiciel approprié, dispose d’une fonction de géolocalisation.
Enfin, et c’est là que l’utilisation d’un tracé GPX prends tous son intérêt, vous pourrez visualiser votre tracé sur un fond de carte payant ou gratuit. Ces cartes seront plus ou moins précises selon les programmes utilisés et les fonds de cartes téléchargés.

A travers l’article qui suit, nous allons vous présenter point par point les étapes, équipements et logiciels nécessaires pour utiliser au mieux un tracé GPX.


ETAPE 1

Télécharger le fichier GPX qui vous intéresse

Toutes les randonnées décrites sur le site ont un tracé GPX téléchargeable. Il est situé en dessous du descriptif, juste avant la carte elle-même. Vous trouverez un bouton cliquable avec l’inscription suivante : GPX file : Nom_de_la_randonnée.zip

Téléchargement d'un tracé GPX sur le site www.rando-lofoten.net

bouton GPX 2

-Cliquez sur ce bouton et choisissez l’option « Enregistrer le fichier ». Vous serez ensuite invité à choisir un emplacement sur votre ordinateur pour l’enregistrement. Le fichier que vous venez de télécharger est compressé au format .ZIP. Avant de pouvoir l’utiliser, il vous suffira de double-cliquer sur le fichier Nom_de_la_randonnée.zip pour le décompresser. Vous aurez alors un nouveau fichier qui se présentera ainsi Nom_de_la_randonnée.gpx , c’est ce fichier que vous allez pouvoir utiliser pour visualiser sur vos différents appareils.


ETAPE 2

Trouver une application/programme et un fond de carte pour visualiser vos tracés.

Les programmes permettant de visualiser des tracés GPX sont différents en fonction de l’appareil que vous souhaitez utiliser.
De manière générale, un ordinateur de bureau, un GPS, une tablette ou encore un Smartphone, fonctionne sur le même principe avec :
- D’un côté un programme, avec plus ou moins de fonctions disponibles
- De l’autre un fond de carte

Dans certain cas le programme dispose de son propre fond de carte (en général assez médiocre) et dans d’autres, le programme vous permet d’installer vos propres fonds de carte (gratuits ou payants).
Important : Si vous souhaitez utilisez un Smartphone ou une tablette lors de vos randonnées, il est important de choisir un logiciel (application) vous permettant de télécharger au préalable les fonds de cartes dont vous aurez besoin lorsque vous serez hors ligne. La plupart des Smartphones et tablettes vous permettent aujourd’hui d’utiliser la fonction de géolocalisation (pour pouvoir voir votre position sur la carte) sans être connecté à un réseau internet ou téléphonique (donc sans utiliser votre forfait). Notez cependant que la localisation sera un peu moins précise en mode hors ligne.

Il existe un grand nombre de logiciels et appli permettant de lire des tracés GPX. Notre but n’est pas d’en faire la liste exhaustive, mais plutôt de vous proposer des logiciels que nous utilisons avec succès dans notre travail.

 
a) Pour un ordinateur de bureau (PC ou Mac)

Cette solution est idéale pour préparer votre randonnée tranquillement de chez-vous sur un grand écran et profiter ainsi, dans de bonnes conditions, des fonds de cartes et images satellites (connexion nécessaire). Elle permet également de visualiser les tracés de vos propres randonnées après coup, dans les mêmes conditions.

L’appli Garmin BaseCamp™
Garmin, qui produit des appareils GPS et des fonds de cartes, met à disposition gratuitement ce logiciel. Il vous permet de visualiser vos tracés GPX, avec la plupart des fonds de cartes disponibles sur le marché (payants ou gratuit). La carte de base fournie avec le logiciel (Carte globale) n’est pas utilisable pour la randonnée, car elle est beaucoup trop imprécise.

Programme Garmin BaseCamp avec le fond de carte OSM TOPO Summer Norway

BaseCamp 3

Le fond de carte OSM TOPO Summer Norway

C’est ce fond de carte que nous utilisons pour notre part. Il a l’avantage d’être extrêmement précis, de couvrir l’ensemble de la Norvège et d’être totalement gratuit.
Vous trouverez toute la gamme des fonds de carte OSM (Open Street Map) pour la Norvège ici, ainsi que les indications (en anglais) pour les télécharger et les installer sur vos différents appareils.

Une fois installé sur Garmin BaseCamp™ il vous suffit de sélectionner la carte dans le menu « Cartes » et le tour est joué. (Notez qu’Open Street Map, propose également des fonds de cartes extrêmement précis - et gratuits - à installer sur votre récepteur GPS).
Bien entendu, il est possible d’installer n’importe la quelle des cartes distribuée par Garmin sur votre logiciel Garmin BaseCamp™ , mais ces dernières sont payantes (environ 190€/carte) et ne sont pas vraiment plus précises que celles fournies gratuitement par Open Street Map.

Comparatif du fond de carte : "Garmin™" versus "Open Map Source"

Pour vous donner une idée de la « différence » de qualité entre les cartes payantes Garmin (série : Topo Expérience PRO) et la carte gratuite Open Map Source (série : OSM Topo Summer Norway) voici deux saisies d’écran sur la même portion de carte à la même échelle. Les cartes sont visualisé ici à travers le logiciel gratuit « Garmin BaseCamp ».

Topo Expérience Pro Norland Nord

capture TopoPro Garmin

OSM Topo Summer Norway

capture Frikart

b) Pour un récepteur GPS

Les récepteurs GPS sont des appareils exclusivement destinés à la lecture et à l’enregistrement de points et tracés GPS. Il existe différentes gammes, adaptées aux différentes activités (conduite automobile, navigation maritime, randonnée, etc.)
Ces appareils disposent déjà de leur propre programme de visualisation, mais vous pouvez y installer des fonds de carte (en plus des tracé GPX). Là encore, il existe un grand nombre de fonds de cartes disponibles (gratuits ou payants). Nous avons opté pour la solution gratuite offerte par Open Street Map (OSM Topo Summer Norway) disponible ici. Ce fond de carte couvre l’ensemble de la Norvège en un seul fichier. Ce dernier est assez lourd, et il vous faudra peut-être ajouter une carte mémoire supplémentaire à votre récepteur GPS si vous souhaitez avoir de la place pour stoker à la fois ce fond de carte et vos tracés de randonnée.

 

c) Pour une tablette ou un Smartphone

Il suffi de faire un tour sur Google Play Store ou sur l’ App Store pour se rendre compte qu’il existe un grand nombre d’applications proposant de transformer votre Smartphone/tablette en GPS. Attention tout de même, toutes les applications ne se valent pas. Certaines se contentent de lire vos tracés sur un fond de carte médiocre, alors que d’autres vous proposent de lire des tracés existants et d’enregistrer vos propres tracés sur des fonds de cartes de qualité - fonds de cartes que vous pourrez télécharger au préalable, et utiliser plus tard hors connexion.

L’application OsmAnd est une excellente alternative

Cette application propose de bons fonds de carte téléchargeables et donc utilisable hors ligne, elle vous permet également de suivre un tracé GPX à l’aide du guidage vocal, ainsi que d’enregistrer vos propres tracés au cours de vos randonnées. En plus, le logiciel OsmAnd est entièrement gratuit ! Vous aurez accès au téléchargement des 7 premiers fonds de cartes gratuitement, les suivants ne vous couterons que 2 ou 3€ chacun. En conclusion, c’est une très bonne application, simple d’utilisation, qui vous permettra de visualiser et de suivre l’ensemble des tracés GPX que nous vous fournissons sur ce site à partir de votre Smartphone ou de votre tablette.


ETAPE 3

Chargement et utilisation d’un tracé GPX sur votre appareil

a) Pour un récepteur GPS

Référez vous aux instructions de votre GPS (mode d’emploi)

b) Pour un ordinateur de bureau disposant du logiciel Garmin BaseCamp™

- Sélectionner le fichier (préalablement décompressé, s’il était au format .zip) : nom_de_la_randonnée.gpx
- Choisir: ouvrir avec -> le logiciel Garmin BaseCamp

Vous pouvez également double-cliquer sur le fichier pour l’ouvrir sur Garmin BaseCamp directement, puis référez vous aux instructions du logiciel BaseCamp.

c) Pour un Smartphone ou une Tablette disposant de l’appli OsmAnd

- Sélectionner le nouveau fichier (si nécessaire décompressé au préalable): nom_de_la_randonnée.gpx
- Double-cliquer dessus : il sera automatiquement affiché dans l’appli « OsmAnd ».
Pour plus d’information sur le maniement de l’appli OsmAnd référez-vous à leur excellente rubrique d’Aide.


LE MATERIEL

 

Avantages et inconvénients des différents équipements utilisables en randonnée

Récepteur GPS (ex:GPSMAP64st)

GPSMap64stContrairement au Smartphone, il n’a pas besoin d’un abonnement téléphonique pour remplir pleinement ses fonctions. Il existe un certain nombre de marques proposant des appareils destinés à la randonnée pédestre, la marque de référence étant aujourd’hui Garmin. L’avantage d’un tel appareil sur le terrain, par rapport à un Smartphone ou une tablette, c’est qu’il est beaucoup plus résistant aux chocs, étanche à la pluie, voir même à une courte plongée dans l’eau.
Un récepteur GPS spécifique est sans aucun doute la solution la mieux adaptée pour suivre ou réaliser des tracés en randonnée, cependant ces appareils sont assez chers (entre 200 et 500€) et ils sont donc réservés à un usage régulier.
L’autonomie de la batterie qui est capitale, en particulier sur des longs parcours, varie en fonction des modèles et des paramètres graphiques choisis. La plupart des récepteurs GPS ont une autonomie réelle d’environ 12h, mais à l’inverse d’un Smartphone/tablette, ils fonctionnent avec de simples piles. Du coup, si vous partez pour une longue randonnée ou un trek de plusieurs jours, inutile de recharger votre appareil chaque soir. En effet, une douzaine de piles correctement stockées, offre une autonomie d’une dizaine de jours. Attention, si vous partez en hiver ou dans des régions froides, l’autonomie des batteries diminue de manière importante. Cette diminution affecte cependant moins les piles de bonne qualité dans un récepteur GPS, que la batterie d’un Smartphone ou d’une tablette.

Smartphones et tablettes

Ils sont une bonne alternative au récepteur GPS « pro », pour les utilisateurs occasionnels.
Cela est particulièrement valable pour les tablettes, puisque l’écran est plus grand que celui de la plupart des récepteur GPS, ce qui facilite la visualisation de vos tracés et surtout du fond de carte. Par contre, il vous faudra penser à bien protéger votre Smartphone/tablette contre la pluie, la poussière et les chocs (coque et pochette étanche). Enfin, vous ne devez pas oublier qu’un Smartphone a une autonomie réelle assez courte, autonomie qui sera fortement raccourcie par l’utilisation en continue d’une application et les températures basses. Les tablettes ont généralement une plus grande autonomie (2 à 3 jours) même avec une utilisation intensive.

Conclusion

Un Smartphone ou une tablette, équipé d’une appli telle que OsmAnd, est une alternative économique pour des utilisateurs occasionnels, mais elle ne pourra remplacer un véritable récepteur GPS pour les mordus de randonnée et d’aventure.


Définitions

GPX: Le format GPX est un format de fichier qui permet l’échange de coordonnées GPS (GPS eXchange Format). Voir Wikipédia.

GPS: Global Positioning System (en français Géopositionement par satellite) est le premier système de géolocalisation mondial fonctionnant sur l'exploitation de signaux radio émis par une constellation de satellites dédiés. Voir Wikipédia.

Article rédigé par David Souyris

Rechercher ...

Publicité

Vous partez aux îles Lofoten, n'attendez pas d'etre sur place pour découvrir les cartes de randonnée, achetez les en ligne dès à présent sur La compagnie des Cartes partenaire officiel de Rando-Lofoten.

LaCompagniedesCartes logo solo v9 

La Compagnie des Cartes expédie rapidement et dans le monde entier des milliers de cartes et de guides de voyage.

Commandez les cartes de randonnée des îles Lofoten en cliquant ici

Comment s'inscrire ?

Si vous rencontrez des difficultés pour créer votre compte, voici la procédure à suivre.

Bateau

Reine/Vindstad/Kjerkfjord

Si vous souhaitez vous rendre à la station électrique de Forsfjord et que vous ne voulez pas prendre le bateau MS Fjordkyss (http://www.reinefjorden.no) qui assure une liaison "irrégulière" entre Vindstad et Forsfjord, il est maintenant possible de faire cette étape à pied.

Vous trouverez ici le tracé GPX et la carte du sentier reliant Vindstad à Forsfjord. Cette nouvelle possibilité peut intéresser en tout premier lieu les randonneurs qui effectuent le parcours de la grande traversée des Lofoten.

Bonnes adresses aux Lofoten

Hébergements, restauration, transports, équipement de randonnée, etc.

Nous ne sommes pas un office de tourisme, nous ne publions donc que les adresses des établissements que nous jugeons addaptés aux randonneurs et que nous avons nous mêmes testés et appréciés. Cette rubrique s'enrichira au fur et à mesure de nos coups de coeur.

Qui est en ligne?

Nous avons 813 invités et aucun membre en ligne

Lofoten Webcams

Photos mis à jour toutes les 40min

Nord des îles

Laukvik
Brotoy: E Raftsundet
Kabelvag: Ip kamera skistua, kongstind
Henningsvær - Austvågøya

Centre des îles

Steine: F Hagskaret (Retning Stamsund)
Ballstad: havn i Lofoten, Vestvågøy, Nordland

Sud des îles

E10 Kåkernbrua - Moskenesøya
Vindstad: E Akkarvika

Dernières News

Statistiques de consultation !

161.424 utilisateurs, 24.000 abonnés et plus de 1.500.000 pages vues pour l'année 2018 !

Pour découvrir l’ensemble des statistiques de consultation de rando-lofoten pour l'année avec les données précises en provenance de Google Analytics, cliquez ici

Des cartes toujours plus précises !

La rubrique « Les randos » s’améliore, grâce au travail de Frank Ingermann et au fantastique fond de carte vectorisé de Norgeskart.no(de l’institut national de cartographie norvégien - Kartverket) Rando-Lofoten, vous propose des Topos-guides toujours plus précis et professionnels. Venez les découvrir et téléchargez nos derniers tracés GPS !

Découvrir les randonnées

 Aurores Boréales

 Découvrez les prévisions d'aurores boréales aux îles Lofoten, grace au satelitte NOAA-POES de la "National Oceanic and Atmospheric Administration"

Prévision aurores boréales aux Lofoten

 

Durée du jour

L’archipel des Lofoten se situant au dessus du cercle polaire arctique il en résulte une période de jours permanent en été et inversement une période de nuit permanente en hiver. Entre ces deux extrêmes, la durée des jours et les nuits varie énormément en fonction de la saison.
Pour l’organisation de votre voyage il est important de prendre en compte ce phénomène dû à la latitude élevée de cette région 68°N.

Découvrez le calendrier des heures de jour et de nuit au Lofoten

Tracés GPS

  • Les tracés GPS des randonnées sont disponnibles et peuvent être téléchargés gratuitement à partir de la rubrique "les randos"!

Inscription lettre d'information

Recevrez la lettre d'information sur la randonnée aux îles Lofoten (max. 3 par an)

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien "gérer vos abonnements" en bas de page

Copyright et droit d'auteur

Toute représentation totale ou partielle de ce site ou son contenu (structure générale, textes, sons, logos, images animées ou non), par quelque procédé que ce soit, sans autorisation préalable et expresse auprès des auteurs de Rando-Lofoten, est interdite et constituerait une contrefaçon sanctionnée par le code de la propriété intellectuelle. Tous les textes du site ont été déposées auprès de la SDGL. Les tracés GPX, téléchargeables gratuitement sur ce site, appartiennent à rando-lofoten et peuvent être utilisés dans un cadre privé,  non commercial. Pour pouvoir reproduire ces tracés, quelque soit le support (papier, numérique, site internet, etc.) il faudra obligatoirement indiquer la source (sur ou sous la carte): tracé GPX © rando-lofoten.net