Rechercher ...

 

Voyager et randonner avec son chien aux Lofoten, ce qu'il faut savoir avant de partir…

 

Quelles randonnées choisir ?

hiking dog norway

À cause de la nature difficile du terrain (gros éboulis, pierriers, hautes marches à escalader), certaines des randonnées présentées sur ce site ne sont pas du tout adaptées aux chiens, quel que soit leur entrainement ou leurs capacités.

On découvre souvent que le terrain est trop difficile lorsque l’on est déjà bien avancé sur un parcours, et c’est alors un peu tard. De plus, il est souvent difficile de savoir si un chien est vraiment fatigué ou s’il a mal quelque part. Courageu et fidèle de nature, il peut se forcer à vous suivre « tout sourire», pour vous faire plaisir. Avant de partir avec son chien, il est important de prendre le temps de regarder la carte : repérer si les pentes ne sont pas trop raides ou si les distances ne sont pas trop longues pour votre compagnon.

Pour vous aider, nous avons mis en place un petit symbole* sur les fiches des randonnées où vous pourrez amener un chien (sportif et en bonne santé) sans problème. Notez que le trek « La Grande traversée des îles », dans son ensemble, n’est pas adapté aux chiens.

* bientôt en ligne

Un chien léger (petit à moyen) se débrouillera mieux dans un terrain difficile 

Si votre chien est sportif et a l’habitude des terrains accidentés, les Lofoten pourront être un bon terrain de jeux pour lui. Certaines randonnées resembleront cependant plus à un parcours d’escalade pour votre chien, qui n’a pas votre longueur de jambe, ni une paire de bras pour se hisser dans les passages difficiles. Un chien de petite de taille (ou de taille moyenne, comme un border collie) sera plutôt un avantage. Ils sont en général plus agiles, et comme vous aurez probablement besoin de lui donner un coup de main de temps en temps (le porter sur certains passages), ce sera plus facile pour vous s’il n’est pas trop lourd.

Exclure les longues randonnées avec un chien fragile ou un chiot 

Comme toujours, attention aux chiens dont les articulations sont fragiles (problèmes de hanches par exemple). Il ne faut pas les embarquer dans des randonnées trop longues ou trop techniques (avec des pierriers par exemple). Aussi, si vous avez un jeune chiot, il n’est pas conseillé de l’amener randonner en montagne car cela pourrait avoir des répercutions néfastes sur sa croissance. Si vous voulez l’amener quand même, il faut prévoir un sac à dos pour pouvoir le porter.

randonner chien lofoten

Maladies ou dangers?

Il n’y a de maladies particulières dont il faudrait se méfier aux Lofoten.

Il n’y a pas de rage en Norvège et quasiment pas de tiques, sauf aux abords des pâturages à moutons et ils ne sont généralement pas porteurs de maladies. Il suffit donc d’inspecter votre chien après chaque randonnée où vous aurez croisé du bétail (n’oubliez pas le tire-tiques !). Les roches granitiques sont très abrasives sur le long terme pour les coussinets (il faut les inspecter). L’eau est aussi très acide dans les tourbières et les sols humides, ce qui peut, à long terme, provoquer des irritations entre les coussinets du chien. À vérifier là aussi, surtout s’il commence à se ronger le dessous des pattes… jusqu’au sang !

> Vous trouverez des tire-tiques sur place en pharmacie (flåttfjerner = tire tique).

Baignade et eau de boisson

Si vous avez un compagnon qui aime l’eau et n’est pas frileux, il se régalera, car la mer et les lacs sont omniprésents et par une chaude journée d’été votre compagnon ne manquera certainement pas de s’y rafraîchir. Sur la plupart des randonnées, votre chien trouvera plein de points d’eau douce suffisamment propres pour se désaltérer (ruisseaux, lacs), il n’est donc pas nécessaire de charger votre sac à dos avec des litres et des litres (vérifiez tout de même s’il y a des points d’eau accessibles sur le parcours avant de partir).

> Les supermarchés locaux vendent des bouteilles de 33 cl avec une sorte d’abreuvoir intégré pour les chiens, c’est très pratique et ne prend pas beaucoup de place. Vous pouvez re-remplir la bouteille au fur et à mesure.

Les lois, les restrictions et interdictions sur place

Les chiens doivent être tenus en laisse partout du 1er avril au 20 août inclus. C’est ce qu’indique la loi norvégienne (Lov om hundehold ) qui sert à protéger les animaux d’élevage et la faune sauvage. Quelle que soit la période de l’année, il est primordial que votre chien reste en laisse partout où il y a du bétail (moutons, vaches) et dans des zones où les oiseaux nichent à même le sol, notamment en période de ponte (printemps). Les Norvégiens n’hésiteront d’ailleurs pas à vous rappeler à l’ordre, en cas d’oubli. Cependant, loin des habitations et du bétail, il n’est pas rare de rencontrer des locaux se baladant avec leur chien en liberté. Si votre chien n’a pas un instinct de chasseur exacerbé, c’est alors le bon sens qui prime. Quand vous décidez de laisser votre chien marcher librement (loin de toute habitation et des moutons, je le répète !), il doit rester sous votre contrôle absolu et revenir vers vous au premier rappel. Ceci est à prendre très au sérieux, car il y a chaque année en Norvège des cas de chiens abattu par les autorités, ou par les fermiers eux-mêmes, suite à des attaques ou des suspicions d’attaques sur des brebis (ou agissements similaires). Les fermiers n’hésiteront pas à vous menacer physiquement si votre chien n’est pas en laisse (c’est du vécu). Autre obligation : il faut ramasser toutes les crottes bien sûr, et même dans la nature (eh oui), là aussi, on ne manquera pas de vous le rappeler si vous « oubliez » de le faire.

Passer la frontière Norvégienne

Avant de passer la frontière (quelques semaines avant votre voyage), vérifiez que tous les papiers de votre chien sont en règle (passeport européen, chip, vaccins à jour, vermifuge contre l’échinococcose obligatoire, etc.). Que vous arriviez en avion ou en voiture, vous avez l’obligation de déclarer votre animal à la douane (en entrant dans le pays) qui contrôlera aussi son passeport et vérifiera s’il a eu le vermifuge obligatoire avant de passer la frontière (et si cela a été fait dans les délais légaux).

 > Pour en savoir plus sur les conditions d’entrée sur le territoire avec un animal de compagnie, consulter la page suivante (en anglais) : mattilsynet.no

Prendre le ferry avec votre chien

Pour les traversées en ferry entre Bodo et Moskenes, votre chien devra patienter dans votre voiture, ou à défaut, dans une calle spéciale, très bruyante, située au fond du ferry (vous y trouverez des cages en inox et de l’eau). Vous pourrez rendre visite à votre chien sur le trajet au moins une fois, sur demande, ou passer la traversée à ses côtés (assis près de la cage !). N’oubliez pas une couverture !

Hébergements

Renseignez-vous à l’avance pour savoir si les hébergements acceptent les chiens. Beaucoup le font, mais il faudra en général payer un petit supplément pour le « nettoyage ».

Vétérinaires aux Lofoten

En cas de souci, mineur ou majeur, sachez qu’il y a un centre vétérinaire à Leknes (https://www.facebook.com/lovetsenter.no/ +47 76 08 29 99) et un autre à Svolvaer (http://www.lofotendyreklinikk.no/ +47 76 07 16 17).

Avis de voyageur

Les règles sanitaires dans les lieux publics (cafés, restaurants, magasins, etc.) sont des plus draconiennes envers les chiens (sauf pour les chiens-guides et les chiens de police) et la peur des allergies - pourtant rares – frôle, à mon avis, l’hystérie.

À l’inverse d’un grand nombre de pays européens, vous ne pourrez donc pas amener votre chien avec vous faire des courses (c’est interdit et pas seulement dans les magasins alimentaires !) ou encore, boire un café. Votre ami à quatre pattes sera cantonné à rester dans la voiture ou attaché à un poteau dans la rue lorsque vous aurez des choses à faire en ville.

Notez qu’il est aussi compliqué de prendre le bus avec un chien, même si certains chauffeurs l’acceptent gentiment (sur demande et s’il n’y a pas de passagers s’y opposant).

Bien qu’il y ait un engouement grandissant pour les chiens dans les grandes villes de Norvège (on peut même parler d’une véritable mode), il y en a encore assez peu aux îles Lofoten. Comme ils sont peu nombreux, et bien qu’en général obéissants, ils sont rarement socialisés et auront souvent peur de votre compagnon, auquel ils répondront alors par de l’agressivité. D’ailleurs, de peur qu’il y ait un drame en cas de rencontre canine, les locaux tiendront leur chien bouillonnant en laisse très courte et feront facilement un détour de 50 m pour vous éviter.

Pour finir et sans vouloir généraliser, les réactions négatives vis-à-vis de vous et de votre chien (regards méfiants, voire dégoutés) pourraient vous surprendre, surtout si vous venez des Pays-Bas, d’Allemagne, de Belgique ou encore du Royaume-Unis - où le chien est bien considéré, et a toute sa place à côté des humains, que ce soit en ville ou ailleurs.

 Hike dog Lofoten

Photos et textes par Magdalena R.-L. 

 

Copyright et droit d'auteur

Toute représentation totale ou partielle de ce site ou son contenu (structure générale, textes, sons, logos, images animées ou non), par quelque procédé que ce soit, sans autorisation préalable et expresse auprès des auteurs de Rando-Lofoten, est interdite et constituerait une contrefaçon sanctionnée par le code de la propriété intellectuelle. Tous les textes du site ont été déposées auprès de la SDGL. Les tracés GPX, téléchargeables gratuitement sur ce site, appartiennent à rando-lofoten et peuvent être utilisés dans un cadre privé,  non commercial. Pour pouvoir reproduire ces tracés, quelque soit le support (papier, numérique, site internet, etc.) il faudra obligatoirement indiquer la source (sur ou sous la carte): tracé GPX © rando-lofoten.net